Comment devenir un éleveur de british shorthair ?

Découvrez les jouets préférés des chat !

Le British Shorthair est né du croisement entre le chat autochtone de la Grande-Bretagne et les chats plus poilus. Il est devenu une vraie race de chat en 1871. Avec son apparence assez robuste, il se distingue par ses poils courts et denses. Si vous êtes séduit par la beauté et le tempérament de ce chat, vous pouvez devenir éleveur de british shorthair. Pour y arriver, il faut s’y connaître et remplir quelques formalités.

Démarrer l’élevage du british shorthair

Il faut dire qu’élever des british shorthair ne s’improvise pas. La loi française qualifie d’éleveur professionnel, toute personne qui fait naître plus d’une portée de chats par an. Avant d’être qualifié à élever des chats, il faut remplir certaines formalités.

  • Faire une formation professionnelle : celle-ci sera sanctionnée par un certificat qui est la CETAC option chat. Elle peut se faire au bout de 3 jours et coûte environ 230 €.
  • Se déclarer à la préfecture et à la DSV.
  • Obtenir un numéro de SIRET.

Pour démarrer son activité d’éleveur du british shorthair, il faut ouvrir une chatterie. Celle-ci doit être enregistrée au LOOF. En effet, la spécialisation d’éleveur de chat de race telle que le british shorthair, nécessite un affixe LOOF. Il est soit occasionnel ou définitif. S’il est définitif, il s’obtient une seule fois et coûte 180 €.

Ensuite, il convient de bien choisir la femelle reproductrice. Il est important de veiller à son pedigree et la teinte de sa robe. Il faut savoir que le prix de vente moyen d’un british shorthair est relativement élevé. Une robe tachetée est par exemple très demandée du fait de sa rareté. Vous pouvez aussi chercher à améliorer sa visibilité en rejoignant des annuaires d’éleveurs félins.

La santé de la femelle reproductrice et du mâle choisi est d’une importance capitale. Il faut s’assurer que les deux partenaires sont sains pour produire des chatons pleins de santé. Pour cela, il convient de réaliser un bilan complet. Après cette étape, il faut veiller à renforcer le système immunitaire de la future mère. Ce renforcement passe surtout par une bonne alimentation.

Maîtriser l’alimentation et l’hygiène de vie du british shorthair

Maîtriser l'alimentation et l'hygiène de vie du british shorthair

Le british shorthair est une race de chats à forte corpulence. Il a un bon appétit et est connu pour être généralement peu turbulent. Avec sa musculature assez développée, il doit être nourri en conséquence pour ne pas devenir obèse. Aussi, il convient d’adapter son alimentation en fonction de ses dépenses énergétiques quotidiennes. Une alimentation équilibrée faite de croquettes ou pâté pour chat avec :

  • une haute teneur en viande et en L-lysine : les chats sont de bons carnivores, ils raffolent de viandes. C’est leur source de protéines. Ainsi, la présence de L-lysine aide au renforcement du système immunitaire du chat.
  • des fibres et antioxydants : bien qu’étant essentiellement carnivores, les repas riches en fibres sont nécessaires pour faciliter la digestion de votre chat. Quant aux antioxydants, ils protègent les fonctions cardiaques du chat.
  • du sulfate de chondroïtine et de glucosamine : ces différentes substances protègent les articulations des chats.
  • des acides gras, du zinc, de la biotine et des vitamines : ils sont nécessaires pour une bonne vitalité du chat. Aussi, ils lui confèrent une peau saine et un pelage soigneux.

Connaître les traits de caractère du british shorthair

les traits de caractère du british shorthair

Le british shorthair a des traits de caractère assez complexes. Il est de la race des chats qui adorent les câlins, mais n’aiment pas qu’on le prenne systématiquement dans les bras. Bon joueur, il sollicite souvent l’attention de son maître.

Bien qu’indépendant, il n’aime pas rester seul trop longtemps. Il peut assez souvent monter sur les genoux de son maître, mais préfère toujours garder les pieds sur terre. Aussi, en étant installé en ville, vous devez veiller à la sonorisation, car le british shorthair n’aime pas les environnements trop bruyants.

Avec sa fourrure assez fournie, le british shorthair aime être à l’extérieur même en hiver. Toutefois, il n’est pas si vagabond, car il s’adapte assez bien à la vie d’appartement. Excellent chasseur malgré son apparence obèse, le British Shorthair est somme toute un bon compagnon !


Découvrez les meilleurs arbres à chat

Laisser un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comparez les meilleures caisses et paniers de transport pour chat

Veillez à la bonne santé de votre chat grâce à ces conseils :Cliquez ici